D'un livre à un film...

28 février 2011

- ARTICLE

Simon Reggiani raconte comment un travail d'écriture entamé pour un livre a abouti à un court-métrage, puis un long , prenant la vie même de son père, Serge, comme matière du film.

Image illustrating article D'un livre à un film...

"De   Force    Avec   D'autres"    est   l'aboutissement   d'un travail entamé avec mon père lors de l'écriture d'un portrait-fiction  intitulé  "La Question  se  pose", paru  aux  éditions Robert-Laffont eu 1989.

Ce premier travail en commun, entrepris pour exorciser  les vieux   démons   qui   rongent   nos   relations   familiales,   m'a permis de mieux comprendre Sergio, de le rencontrer. A l'issue de la rédaction du livre et suite à ma rencontre avec le chef opérateur Alain Choquart, nous portons à l'écran quelques pages,  montées  sous forme  d'un  court-métrage  de quinze minutes tourné en 35 mm. La  caméra  faisant le  même office  auprès de  Serge qu'une machine à respirer, nous décidons d'élargir le champ de nos investigations à un film de  long-métrage, de passer une deuxième couche.

Redonner confiance à l'acteur Reggiani permet à Sergio de gagner du temps sur ses angoisses, de reprendre pied et de se transformer, nous donnant à découvrir un autre Reggiani, clown cocasse et lunatique, dont Linsday Anderson dit, en voyant ces  images,  qu'il  serait  parfait dans  la  "Dernière bande" de Beckett.

La distance entre Serge et Sergio est toujours extrêmement ténue ; elle s'apparente un peu à celle qui sépare un adulte de son enfance. Mais "De Force Avec D'autres" dépasse le cadre de la famille Reggiani. C'est avant tout une histoire qui traite de la nécessité, pour guérir de l'alcool, de s'ouvrir sur le monde, de partager ce problème avec d'autres, tous âges et toutes catégories sociales confondues.

Simon Reggiani (1993)