Jean-Louis Milesi, scénariste débordant

28 février 2011

- ARTICLE

Depuis que Robert Guédiguian a rencontré Jean-Louis Milési et lui a proposé d'écrire avec lui ses scénarios, leur collaboration n'a plus cessé. Dans "A l'attaque !", il est même question de raconter l'histoire de... deux hommes en train d'écrire leur prochain film !

Image illustrating article Jean-Louis Milesi, scénariste débordant

C’est avec le scénario d’un drame qu’il souhaitait réaliser que Jean-Louis Milesi a approché Robert Guédiguian en 1992. Ce dernier lui a alors proposé de réécrire pour lui le scénario de Notre Dame de la Garde, un film en forme de farce qu’il n’arrivait pas à monter après Dieu vomit les tièdes, mais le film ne s’est jamais tourné. C’est finalement un «conte» qui les a réunis : L’argent fait le bonheur marque leur première collaboration qui sera suivie de beaucoup d’autres. Robert Guédiguian trouve en Jean-Louis Milesi, fils d’ouvrier, immigré Italien et homme du sud, l’alter ego qui lui manquait jusque-là… « Jean-Louis possède une verve, un sens de l’écriture que je n’ai pas, explique Guédiguian. Nous nous complétons parfaitement : moi, je serais plutôt dans la structure, dans l’élagage et lui, il déborde !» Dans A l’Attaque !, qui met en scène à la fois deux scénaristes en train d’écrire et les séquences qu’ils imaginent, ils sont personnifiés à l’écran par Jacques Pieiller et Denis Podalydès. On serait bien en peine de dire qui représente qui, car les deux auteurs se sont ingéniés à mélanger leurs traits de caractère à ceux des personnages. «Nous avons créé nos propres clowns, c’est ça qui est amusant dans la comédie : les personnages ressemblent à ce qui, chez nous, nous fait rire mutuellement. Cela dit les séances de travail de Xavier et Yvan ressemblent à ce qu’étaient les nôtres au début : nous travaillions chez moi, dans ma cuisine, à partir d’échanges et de discussions… » Depuis quelques temps, c’est dans les bureaux d’Agat Films que Milesi et Guédiguian travaillent, afin de permettre à ce dernier de mener plusieurs activités à la fois, et de remettre sa casquette de producteur. De cette association sont nés huit films parmi lesquels Marius et Jeannette et La ville est tranquille. De la comédie à la tragédie, du conte au constat , et retour…

Isabelle Danel

Jean-Louis Milesi, CV express Né en 1956 à Sédrina (Italie). Auteur-réalisateur de six courts métrages entre 1984 (Yila Moja) et 1993 (Ça se passe en Equateur), il est monteur sur trois longs métrages : Les Surprises de l'amour de Caroline Chomienne, Un médecin des lumières de René Allio, La Ville Louvre de Nicolas Philibert. Il collabore aux scénarios et dialogues de plusieurs films de Robert Guédiguian : A la vie, à la mort (1995) ; Marius et Jeannette (1996) ; A la place du cœur (1997); Lady Jane (2007), entre autres.

Il réalise Nag la bombe en 1998, Fragile pour la télévision en 2003, Camille des lilas et le voleur d'enfants en 2005 et en 2007 Lino où il interprète lui-même le rôle principal.