Sous les neiges du mont Ararat, l'Arménie

28 février 2011

- ARTICLE

Du haut de ses 5122 mètres, le sommet mythique où se serait échouée l'Arche de Noé est le pivot géographique et symbolique de la région.

Image illustrating article Sous les neiges du mont Ararat, l'Arménie

Située au nord-est de l'Anatolie, l'Arménie s'étend approximativement de la mer Noire aux lacs de Van, Sevan et Ourmia. Le mont Ararat (5122 mètres), sommet mythique où se serait échouée l'Arche de Noé, en est son pivot géographique et symbolique.

Son histoire commencerait aux alentours du Vlle siècle avant J-C. Les origines du peuple arménien sont encore mal connues. En 301 après J-C, le royaume arménien devient le premier «Etat» officiellement chrétien. La situation géographique de l'Arménie, au carrefour de tous les grands empires (mède, perse, macédonien, romain, byzantin, seldjoukide, ottoman et russe), lui vaut le triste privilège d'être un des principaux champs de bataille de la région. Les périodes d'occupation et de sujétion ne sont entrecoupées que de brèves périodes d'indépendance.

Malgré cela l'Arménie ne cessera de renaître de ses cendres. Les terribles massacres génocidaires de 1915, la soviétisation d'une partie de leur territoire en 1920, le tremblement de terre de 1988 n'arriveront pas à éradiquer la culture et la langue arménienne. En 1991, la république socialiste soviétique d'Arménie est devenue un Etat indépendant.

1 Article associé