Eric Rochant

  • Réalisation

  • Scénario

Eric Rochant : "Se mettre au service d'une intuition poétique débridée..."

28 février 2011

À propos de Eric Rochant

Toute une jeunesse vagabonde, blasée et crâneuse se reconnaît dans ce film bien observé, « naturel », qui témoigne d’un regard lucide sur notre monde. On y sent une fêlure, une soif d'autre chose, ainsi qu’un certain romantisme du désespoir que l’on va retrouver dans son film suivant : Aux yeux du monde (1990). Il confirme son talent en changeant de genre avec Les Patriotes (1993), remarquable plongée dans les services secrets israéliens. Depuis, il n’a cessé de faire preuve d’un éclectisme parfois déroutant, nous entraînant dans les arcanes d'une fiction psychanalytique où l’on ne cesse de passer du rêve à la réalité (Anna Oz ; 1996). Il s’est également interrogé sur l’art de faire de la politique avec une comédie pseudo sociale excellemment jouée par son acteur fétiche Hippolyte Girardot - Vive la République ! (1997). Avant de plancher sur la violence dans les banlieues avec un pastiche nerveux de néopolar tendance bande dessinée : Total Western (2000) ou de retourner à la comédie avec L'Ecole pour tous... Lire la suite