Concert du nouvel an de l’Orchestre National de France - Le Boléro de Ravel et autres univers enchanteurs Hors quota

Pour passer le cap de 2021, l’Auditorium de Radio France accueille la mezzo-soprano Véronique Gens et l’Orchestre National de France dirigé par Dalia Stasevska. Une soirée qui nous fait traverser plusieurs époques, plusieurs univers avec les compositeurs Dukas, Canteloube, Ravel et Gershwin.

Cap sur 2021 dans un tourbillon de sensations : 


Le Boléro de Ravel et son ascension puissante, initialement composé pour le ballet éponyme de Bronislava Nijinska monté en 1928. Pavane pour une infante défunte, poème chorégraphique lent et grave écrit en 1899 pour la princesse de Polignac.  


L’Apprenti sorcier, note magique d’un poème symphonique renversant de Paul Dukas, qu’il compose en 1897, repris ensuite par Walt Disney dans Fantasia (1940). Ce scherzo symphonique à la puissante orchestration reprend un poème de Goethe, où un jeune magicien perd le contrôle de son sort et se retrouve submergé par les flots. 
 
Les Chants d’Auvergne, dont le premier est composé dès 1923, comme autant de paysages paisibles dessinés par Joseph Canteloube où sonne son amour pour l'Auvergne, et ses chants paysans d’un autre temps. 
 
L’Amérique Kurt Weill, direction Broadway, puis le soleil de La Havane avec l’Ouverture cubaine de Gershwin, une œuvre éclatante composée en 1932, retraçant un voyage du compositeur.

Concert capté le 31 décembre à l’Auditorium de la Maison de la Radio, Paris.

 

Programme :
L’Apprenti sorcier, Paul Dukas
Chants d’Auvergne, Joseph Canteloube
Boléro, Maurice Ravel
Pavane pour une infante défunte, Maurice Ravel
Speak Low, The Saga of Jenny, Kurt Weill
Ouverture cubaine, George Gershwin