Is This The End? Un pop requiem de Jean-Luc Fafchamps (2020) Hors quota

2020 n’est décidément pas une année comme les autres. A Bruxelles, le compositeur belge Jean-Luc Fafchamps ouvre la nouvelle saison de La Monnaie avec son pop requiem Is This The End?. Le public assiste par écran interposé à ce projet à la croisée de l’opéra et du cinéma. Une expérience virtuelle unique.

Le livret d’Éric Brucher nous met face à une adolescente bloquée entre la vie et la mort et confrontée à d’autres protagonistes qui évoluent dans un état transitoire : celui des « consciences en partance ». Avec la crise actuelle du coronavirus, ce spectacle prend un sens particulier dans la mesure où de nombreuses familles et proches ont été dans l’impossibilité de pouvoir dire adieu aux victimes.

La mise en scène de Is This The End? a été confiée à Ingrid von Wantoch Rekowski qui joue sur les contrastes. Ainsi, des séquences filmées préalablement au théâtre sont intégrées à la performance en live.

Quelques jours avant la première, le chef d’orchestre belge Patrick Davin a été foudroyé par une crise cardiaque lors d’une répétition. Avec l’accord de ses proches, La Monnaie a dédié Is This The End? à ce musicien de réputation internationale. Le chef israélien Ouri Bronchti en assurera la direction musicale.

 

Réalisation : Jean Claude Wouters

 

Avec :

Sarah Defrise (L'adolescente)

Amaury Massion (Lylac) (L'homme)

Albane Carrère (La femme)

 

Composition : Jean-Luc Fafchamps

Mise en scène : Ingrid von Wantoch Rekowski

Direction musicale : Patrick Davin, Ouri Bronchti

Orchestre : Orchestre symphonique de la Monnaie

Direction de chœur : Alberto Moro

Choeur : Choeur de la Monnaie

Livret : Éric Brucher

Costumes : Régine Becker

Pays : Belgique

Année : 2020