Le metteur en scène italien d'avant-garde Romeo Castellucci s'est emparé magistralement de «La Divine Comédie» de Dante revisitant en deux spectacles et une installation les univers de l'enfer, du purgatoire et du paradis. Une captation sublime du festival d'Avignon. Purgatoire se déroule dans un intérieur grand bourgeois, parfaitement reconstitué et formant un dispositif scénique complexe permettant de multiplier et de varier les pièces dans lesquelles vivent les membres d’une famille peu nombreuse. Mais la routine du foyer se dilate peu à peu en tableaux aux échos psycho-oniriques. Comme devant la profondeur cristalline d’un œil géant, au milieu de la scène s’étalent des taches de couleurs, velues comme des organes sexuels, des corolles débordantes, des étamines géantes, des créatures florales qui remplissent l’espace visuel de taches chromatiques et qui ont la valeur d’un intervalle psychique : une sorte de point aveugle qui permet d’accéder à une autre dimension.

Proposé par Arte

  • Réalisation : Don Kent
Type de film : Long metrage
Couleur : Couleur
Langues : français
Date de production : 2008
Pays de production : France

Thèmes

Aller plus loin

Lire les articles

Photos du film Purgatorio (5)

Avis (0)

Signaler un abus

Votre signalement nous a bien été transmis, nous le traitons dans le plus brefs délais.

Error

An error occurred, your request cannot be processed at this time.

Listes de lecture (1)

Mise à jour le 11 mai 2021

later watches (7)

Liste de lecture de Katherine Marciano

Ce programme est déconseillé au moins de ans. Vous n'avez pas l'âge requis pour le regarder.