"Les handicapés sont un peu cons, parfois drôles, toujours humains"

28 février 2011

- ARTICLE

Brève note d'intention de deux réalisateurs pas piqués des vers.

Image illustrating article "Les handicapés sont un peu cons, parfois drôles, toujours humains"

"Nous voulions une comédie, mais noire et inattendue. Qu’il faille un temps pour se rendre compte où mène ce road-movie. Que sa force se libère lentement, dans son ambivalence, et dans cette absence d’empathie que l’on ressent pour ces héros, plus faibles, mais qui ne cessent de se renforcer. Nous voulions que chacune de ses séquences tienne en laisse et empêche de s’installer dans la compassion. Que l’on se rende compte que les handicapés sont juste normaux ; un peu cons, un peu méchants, parfois drôles, toujours humains. Que, tels Don Quichotte et son compagnon, leur quête soit comme eux, comme nous, ridicule et héroïque. Qu’on rit, et vraiment, pas sur commande. Et que, quand finit enfin leur épopée, on se prenne tous à espérer que la notre finira aussi bien. Qu’Aki Kaurismaki viendra nous murmurer qu’il pleut souvent. Mais surtout le dimanche."

Benoît Delépine et Gustave Kervern