En cinq ans, au Pérou, plus de 300 000 femmes et près de 30 000 hommes ont été stérilisés de force par le gouvernement d'Alberto Fujimori, soutenu par les instances internationales. Au nom de la lutte contre la pauvreté, les Indiennes quechua en ont été les premières victimes. "Ils ne m'ont rien demandé... Ils m'ont emmenée comme un animal dans la salle d'opération", témoigne Yoni. Comme des milliers d'autres femmes, ses trompes ont été ligaturées de manière irréversible dans des conditions dangereuses. Nombreuses sont celles qui sont mortes des suites de leur stérilisation ou qui lui doivent, aujourd'hui encore, de lourdes séquelles.

 

Responsabilité internationale

Ce documentaire d'investigation donne en priorité la parole aux victimes. Face à la caméra, elles témoignent avec dignité de la brutalité de l'opération imposée qui a bouleversé leur vie. Autour de ce choeur de femmes, le film resitue le cas du Pérou dans une histoire globale du contrôle des naissances. Il met en lumière le rôle fondamental de la Banque mondiale, des Nations unies et de l'USAID (l'agence américaine d'aide au développement) qui l'ont érigé en instrument de lutte contre la surpopulation, fût-ce au prix de milliers d'existences brisées. Si le cas des 8 millions d'Indiens stérilisés de force sous Indira Gandhi, dans les années 1970, a été dénoncé depuis comme un immense abus de pouvoir, la tragédie des femmes péruviennes était jusqu'ici restée dans l'ombre

Proposé par Arte

  • Réalisation : Mathilde Damoisel
Type de film : Long metrage
Couleur : Couleur
Langues : français
Date de production : 2007
Pays de production : France

Thèmes

Aller plus loin

Lire les articles

Photos du film Le Ventre des femmes (5)

Avis (0)

Signaler un abus

Votre signalement nous a bien été transmis, nous le traitons dans le plus brefs délais.

Error

An error occurred, your request cannot be processed at this time.

Listes de lecture (1)

Mise à jour le 15 avril 2020

confinement (11)

Liste de lecture de Marylaure Caloone

Ce programme est déconseillé au moins de ans. Vous n'avez pas l'âge requis pour le regarder.